Photographie d'un ordinateur

Monday 15 July 2019 - 13:42

« Chaque donnée qui rentre chez EMB est vérifiée et certifiée »

Collecte, enrichissement, analyse… Steeve Daraize, directeur technique et directeur de la data, nous dévoile comment les données sont travaillées chez EMB.

Acteur historique de la donnée marketing et commerciale, EMB est leader sur le marché grâce à la qualité de la data fournie à ses partenaires.

 

EMB, un acteur historique du marché

Pour Steeve Daraize, la première raison de choisir EMB tient à sa position d’acteur historique sur le marché.

EMB collecte depuis presque 20 ans des adresses mail et dispose de presque 16M d’emails B2C et 3,7M d’emails B2B en France. « Nous faisons de l’acquisition en nom propre pour EMB, ce qui représente 10 000 à 15 000 nouvelles adresses mails par mois ».

Mais, surtout, parce qu’EMB est reconnu comme un acteur qualitatif sur ce marché. Pour Steeve Daraize, cela résulte d’un partis prix fondamental chez EMB.

 

"Nous ne cherchons pas à évoluer simplement en volume mais également en qualité. Ce qui importe c’est de proposer à nos clients du volume utile et utilisable."

 

Les données EMB : vérifiées et certifiées

Une grande quantité de données complémentaires sont ajoutées à ces adresses mails comme par exemple un prénom, une date de naissance, une adresse complète ou bien encore un numéro de tel pour les données B2C.

« Chaque donnée qui rentre chez EMB est systématiquement vérifiée et certifiée » précise Steeve Daraize.

 

"Nous n’effectuons aucun ajout de données hormis celles contenues dans les formulaires d’inscription, qui sont nécessairement opt-in. Et nous allons même plus loin, puisque nous renvoyons un email à l’utilisateur qui lui rappelle quand et où il s’est inscrit, et qu’il a toujours la possibilité de se désinscrire."

 

En B2B, EMB enrichit ses données avec des critères tels que l’activité d’une entreprise, son chiffre d’affaires ou bien encore sa géolocalisation. « Nous combinons vérification humaine et process automatisés, que nous adaptons en permanence ».

 

Le RGPD a entrainé un assainissement du marché

Pour Steeve Daraize, « le RGPD a entraîné un assainissement du marché, ce qui est une très bonne chose ».

Chez EMB, l’entrée en vigueur du RGPD était anticipée de longue date : « Entre 2017 et 2018, nous avons fait le choix supprimer de notre BDD des datas dont nous n’étions pas en capacité de retrouver un mode de collecte complet. Là encore, nous sommes allés au-delà de la réglementation car nous préférons travailler moins de données mais être certain de leur qualité optimale ».

C’est ce souci constant de recherche de la qualité qui détermine le choix des partenaires d’EMB pour l’enrichissement des données : « Nous travaillons aussi avec des partenaires, uniquement en B2C. Là encore, nous avons fait le choix de la qualité : l’acquisition de données chez nos partenaires est un peu plus onéreuse, mais c’est pour nous la garantie d’une donnée qui corresponde à nos standards de qualité ».

 

"La meilleure preuve de la qualité de nos données, c’est le club EMB. Lorsque nous envoyons des emails de bienvenue, le taux de désinscription direct n’est que de 0,01% !!

De même, lors de la mise en place du droit à l’oubli, nous enregistrions environ 450/500 désabonnements par semaine sur les 16M d’emails B2C disponibles. Aujourd’hui moins c’est moins de 50 par semaine."

 

Avec EMB, une utilisation intelligente et bénéfique de la donnée

« Nous échangeons avec nos partenaires sur la façon dont sont utilisées les données que nous fournissons. Ce qui nous permet d’apporter de la « fraicheur » à l’ensemble de nos partenaires » nous explique Steeve Daraize.

Par exemple, « si une adresse email n’ouvre pas sur plusieurs campagnes, nous le renseignons dans nos bases pour ne plus l’utiliser. Gérer de la donnée qui vieillit n’a aucun intérêt, pour nous comme pour nos clients ».

EMB travaille aussi beaucoup sur l’analyse post-campagne : « L’emailing est un métier à part entière, qu’il s’agisse de la conception, de la réalisation, mais aussi du rendu au client. C’est pourquoi nous analysons nos données pour améliorer chaque campagne emailing à venir.

Nous faisons également du routage d’emails, ce qui nous permet d’avoir une vue sur les cibles que nous traitons directement ».

L’expérience accumulée depuis plusieurs années est un atout précieux pour EMB : « Plus nous faisons de campagnes, plus nous avons l’habitude et les bons réflexes pour les analyser ».